A propos de Devenir Beatmaker

Fondé en 2018, Devenir Beatmaker propose des outils en ligne (formations, coachings privés, banques de sons, contrats de license...) destinés aux compositeurs en devenir souhaitant améliorer leurs productions et potentiellement monétiser leur activité.

Avec plus de 50,000 producteurs amateurs et semi-pros fréquentant chaque mois le site et ses réseaux satellites (youtube, facebook, blog...),
Devenir Beatmaker est le site MAO de référence des passionnés de production musicale et de beatmaking.

Ce site vous apprend à créer et améliorer vos compositions musicales
de façon simple et ludique.

Vous avez certainement remarqué que, sur le web, on trouve de nombreux tutos pour apprendre le beatmaking et la production musicale.

j'ai moi même créé ma propre chaine pour Devenir Beatmaker sur Youtube en 2017

(elle compte à ce jour près de 15,000 abonnés, 650 vidéos et près de 2 millions de vues).

Mais n'avez vous pas cette sensation que même en visionnant des tonnes de tutos vous avancez comme un escargot ?

Peut être aussi que, parfois, vous avez le sentiment d'avancer d'un pas puis de reculer de 2...

Il faut dire qu'entre certains professionnels qui ont souvent un langage trop technique et les pseudos "experts" qui partagent des informations erronées, ce n'est pas facile de s'y retrouver.

Et même si vous suivez des enseignants qualifiés et pédagogues il y a de fortes chances que vous ayez la sensation de progresser trop lentement.

Si c’est le cas, rassurez-vous, c’est normal à cause de la quantité d’informations souvent peu structurées. 

Alors, je ne dis pas qu'il est impossible d'atteindre un bon niveau ou, tout du moins, un niveau correct en apprenant en autodidacte. Mais il faut s'attendre à ce que ce soit long.

Très long.

Car il faut trouver le chemin soit même...


Pour obtenir de VRAIS résultats sans y passer des années, il faut :

1) Etre motivé, sérieux et ne rien lâcher.

2) Une véritable méthode « pas à pas » (l'organisation des contenus gratuits peut présenter certains avantages qui ont leur limite).

3) un suivi pour ne pas rester bloquer sur une notion

4) maitriser les outils et techniques qui font toute la différence pour :

  • Créer des mélodies et toplines mémorables
  • Programmer des rythmes modernes
  • Mixer comme un pro
  • Faire un master professionnel
  • Vivre de sa musique (marketing musical)


Maitriser correctement toutes ces compétences est rare et la plupart de vos concurrents ne sont pas prêt à faire les efforts nécessaires pour les développer.


La MAO est aussi un domaine qui est en évolution perpétuelle du fait des nouvelles "règles du jeu" et innovations technologiques qu'il connait régulièrement.

Exemples : 

- Logiciels : Melodyne, Autotune, Izotope Neutron (intelligence artificielle)...

- Nouveaux formats audio (les STEMS de Native Instruments), les nouvelles normes des plateformes de streaming...

C'est pourquoi, même à mon niveau, je n'hésite pas à renouveller mes outils et à investir dans des formations spécialisées pour rester à la page.



Mon parcours musical


J'ai démarré l'apprentissage du piano en cours particulier à l'age de 7 ans.

Adolescent, j'intègre le conservatoire. 

Peu motivé par ces méthodes quelque peu rébarbatives à mon goût, je m'intéresse alors à la MAO (Musique Assistée sur Ordinateur).

C'est ainsi que je débute la composition en autodidacte (à l'époque sur Atari ST avec l'ancètre de Cubase : Pro24).

Jeune adulte, je parfais mes connaissances  en matière de création sonore en intégrant le CIM (école de jazz et des musiques actuelles).


Autant dire que toute ma vie est dictée par ce leitmotiv : faire de la (bonne) musique.


Et la réussite et l'argent n'ont jamais été mes moteurs principaux.

Non pas que ce soit mal en soit (il faut bien vivre et avoir des rêves), mais je suis surtout et avant tout un passionné.

J'ai d'ailleurs fais mes premières armes de façon complètement bénévole sur la 1ère webradio officielle (approuvée par Sony Music) entièrement dédiée à Michael Jackson : Mjtunes.


Je parle de cette aventure débutée en 2006 dans cette interview :

 >>> MjTunes par MJ France



j' officiais alors comme DJ et créateurs de Jingles.

(c'est moi au premier plan sur la photo ^^).

Quoi de mieux pour progresser que de travailler sur la matière sonore de l'un des plus grand artistes de tous les temps ?

C'est ainsi que j'ai pu produire plus de 100 remixs du King of Pop, dont certains sont très populaires chez les fans (d'autres sont rares et recherchés par les collectionneurs).

Pour la ptite anecdote, l'attaché de presse de MJ (Raymone Bain) nous a remercié pour cet excellent travail, en son nom.   



Par la suite, j'ouvre mon site officiel et je  commence à monétiser mes propres créations.

>>> Mixscape Production


Puis, pour élargir mon audience, je m'inscris sur le site de vente d'instrus francophone Urbanbeat sur lequel je connais une belle réussite.



En 2007, le plein de confiance aidant, je décide de me lancer dans des concours de composition pour me faire connaitre à plus grande échelle.

C'est à ce moment la que l'un des artistes rap francais les plus populaires du moment, Passi, décide justement d'organiser son propre concours beatmakers.

Je saisi l'opportunité et me décide donc à tenter ma chance contre plus de 10,000 beatmakers...

Et...

Je remporte le concours !

Evidemment cela m'ouvre la porte à différentes opportunités.

Je signe chez Warner Music et J'intègre le label Issap Productions (ce qui me permet de voir comment travaillent les pros en studio et d'enrichir mes connaissances).

Je place alors le titre "Jean Baskets" sur l'album électro hiphop "Evolution" de  Passi.

Par la suite, je produis également des titres pour différents artistes issus du label.



Malgré cette expérience enrichissante je ne me sens pas complètement à l'aise dans cet univers quelque peu superficiel et je décide alors de faire un break.

S'en suivent alors quelques années de doutes quand à la suite à donner à ma carrière artistique.

C'est seulement 3 ans plus tard, en 2011, que je sors la tête de l'eau.

Je m'inscris alors sur le site américain Rocbattle.

A l'époque Rocbattle était le leader mondial sur la vente d'instrumentales, notamment grâce à un concept novateur mélant la vente de beats à des battles instrumentales.

Je décide donc de me confronter à la crème des producteurs au niveau mondial et je réussis au bout de quelques mois à être classé numéro 1 (et ce, plusieurs fois sur l'année 2012).

Et je peux vous dire qu'avoir battu les américains à leur propre jeu résonne en moi, encore aujourdhui, comme une grande fierté.



Fort de ce succès, j'investis une grande partie de mes gains dans un nouveau projet me tenant à coeur : 

Beatmix, ma propre plateforme de vente d'instrumentales.

Vous pouvez voir ici l'une des premières maquette de ce projet qui voit le jour en 2013 :



Malheureusement, le site ne décolle pas vraiment et fermera ses portes après 2 ans de bons et loyaux services. 

J'ai perdu (beaucoup) d'argent MAIS...

J'ai BEAUCOUP appris.

En voyant notamment défiler des centaines d'instrumentales postées par les beatmakers j'ai pu m'apercevoir des principales lacunes techniques de la majorité d'entre eux.

Et puis ca m'a aussi donné d'autres compétences (qui me resserviront par la suite) : gérer un site web, le support client, la communication sur les réseaux sociaux, la comptabilité...etc...


Pour autant, je ne me démoralise pas et je décide de continuer à contribuer à l'essor du beatmaking et de la MAO en francophonie en créant 2 espaces d'entraide en ligne :

Le Forum MAO et Cubase France.

Ils réunissent aujourdhui à eux 2 plus de 10,000 passionnés de Production Musicale.




En parallèle, je continue de produire pour des artistes à succès tel que Ray William Johnson (un comédien américain très populaire sur youtube), Jocelyne Labylle (victoire de la musique, catégorie zouk), Abou Nidal (précurseur du style coupé-décalé) ou encore Sean GoldenVoice, chanteur du mythique groupe S.O.U.L. S.Y.S.T.E.M devenu célèbre avec le Hit "its gonna be a lovely day".


"My Balls" composé par mes soins, plus de 30 Millions de vues Youtube.


Dès 2014, je compose pour différentes entités de la musique à l'image, des jeux vidéos, des séries TV...

Parmi mes clients : Disney, TF1, Sécurité Routière, Intersport, Gouvernement.fr, Décideurs TV, Toshiba, Maif,..




En 2016 j'intègre l'équipe d'admins de "Secrets de Beatmaker" la plus grande communauté de beatmakers francophones comptant plus de 18,000 membres.


La suite, vous la connaissez...


En 2017 je lance ma chaine youtube Mixscape Devenir Beatmaker puis, un an plus tard, le site de formation DevenirBeatmaker.com suivi du blog DevenirBeatmaker.fr


Pour finir, je vous en dis plus sur mon histoire dans cette courte vidéo :



Vous pouvez également visionner cette interview par Tarik Hamiche (Producteur à succès):




Et maintenant, c'est à votre tour !

Pour commencer à travailler ensemble à votre réussite musicale je vous offre une formation gratuite.


Résultats de recherche

Résultats 👇